Diplomatie nucléaire

Publié le par le blog de Sassia

 

Mobiliser les esprits à la veille de la conférence pour la Lybie

 

S'agissant des propos reitérés de Sarkosy à l'encontre de l'Iran,  tout le monde aura noté la "témérité" ou l' "inconscience" du personnage. Si on replace cette déclaration dans une chronologie, on peut penser qu'elle s'inscrit dans le calendrier d'une opération de communication qui utilise les vieilles recettes de la propagande. Dans cette quete du leadership, le message étant  entre autre" La France qui est une puissance nucléaire se bat pour le droit, le bien avec ses alliés ". 

Clin d'oeil à l'Allemagne

 

 

AFP Publié le 01/09/2011 à 19:06 Sarkozy enfin de retour au devant du combat  anti-nucléaire iranien

  • Le Président français Nicolas Sarkozy a averti mercredi que les tentatives présumées de l’Iran pour construire des missiles longue portée et des armes nucléaires pourraient conduire les pays occidentaux à lancer une action militaire préventive. Après plusieurs mois de silence, Sarkozy reprend la tête de la lutte anti-nucléaire contre l’Iran.

    .

    « Son armée a des ambitions nucléaires et balistiques qui constituent une menace croissante, elles ne peuvent que conduire à une attaque préventive contre les sites iraniens. C’est une crise majeure que la France veut, sachez-le, éviter à tout prix », a-t-il dit.

    Sarkozy n’a pas spécifié quel pays pourrait lancer une telle attaque mais il a été rapporté qu’Israël – peut-être avec le soutien des États-Unis – serait celui-là, s’il estime Téhéran trop proche de la bombe.

    « L’Iran refuse de négocier sérieusement », a ajouté Sarkozy lors d’une réunion annuelle avec les diplomates français. « L’Iran, au lieu de négocier, va de provocation en provocation et met au défi la communauté internationale de lui apporter une réponse crédible. »

    Sarkozy a déclaré que la France travaille actuellement de concert avec la communauté internationale pour durcir encore les sanctions contre le régime islamiste de Téhéran.

    Le Conseil de sécurité de l’ONU a ordonné à plusieurs reprises à Téhéran de suspendre tous ses enrichissements d’uranium jusqu’au rapport de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA)  certifiant la nature uniquement pacifique des activités iraniennes.
    Cette semaine, l’Iran a fièrement annoncé son intention de ne plus négocier sur les échanges de combustibles nucléaires : une offre pourtant faite par l’allié russe. Si même Moscou n’est plus entendu par Téhéran…

    Amos Lerah – JSSNews

     

     

     
  •  
  •  
  • Attaque préventive: l'Iran réagit
  • L'Iran a estimé que le président français devait s'abstenir de tous propos fondés sur de "fausses informations" et qui pourraient menacer la stabilité de la région, après des déclarations de Nicolas Sarkozy sur une "attaque préventive" contre des sites nucléaires iraniens.

    "Les activités de défense iraniennes sont toutes (des activités) de dissuasion, toute remarque basée sur des informations erronées peut provoquer l'instabilité dans la région et il est recommandé (...) de s'abstenir de faire de telles remarques", a dit le directeur général des Affaires européennes aux Affaires étrangères iraniennes, Hassan Tajik, cité par la télévision d'Etat.
  • Le Figaro 1/9/2011

Commenter cet article