Turquie chrono

Publié le par le blog de Sassia

Le 15 septembre 2011

 

"Le premier missile turc de croisière" est le titre employé par le même quotidien ( Hürriyet)  pour une nouvelle qui informe que la fusée turque qui s’accroche à la cible grâce à ses signaux infrarouges, est exposée à la Foire internationale des équipements de défense et de sécurité-DESI qui est l’une des plus grandes du monde dans la Défense et la Sécurité. Le quotidien indique que le missile peut être équipé de toute charge de combat et détruire la cible après avoir quitté le chasseur.

 

Le 19 septembre 2011

 

Le journal "Milliyet" précise que la tension avec Israël, la demande de la Palestine auprès de l’ONU, la Syrie, le problème chypriote et l’organisation terroriste PKK sont à l’agenda de M. Erdoğan.

Une autre nouvelle dans le même journal rapporte les importants messages donnés par le président Abdullah Gül pendant son voyage en Allemagne.

L’article titré "Sans la Turquie, l’Europe sera perdante" donne place aux propos du président M. Gül. "La Turquie a ni des problèmes de déficit courant ni de croissance. Ils le voient tous. Ils devraient coopérer avec ce pays qui représente un potentiel" a dit M. Gül selon le journal qui souligne que le président turc qui a été accueilli hier par une cérémonie officielle en Allemagne devrait commencer aujourd’hui ses prises de contact.

Le journal "Hürriyet" relève que d’après le vice-premier ministre Beşir Atalay, la vraie crise interviendra entre l’UE et la Turquie au cas où les négociations chypriotes se soldent par un échec et que la présidence de l’Union européenne est remise aux Chypriotes grecs dans la seconde moitié de 2012. "Dans ce cas nous allons geler nos relations avec l’UE" a dit M. Atalay, poursuit la même source.

 

Le 21 septembre 2011

 

« La note de crédit de la Turquie, recordman de la croissance, a enfin été relevée » titre le journal Zaman et annonce la bonne nouvelle parvenue des agences de notation financière concernant la Turquie, qui bat les records de croissance et de l’emploi, pendant que l’Europe et les Etats-Unis luttent contre la crise.

Standard and Poor’s, qui a abaissé la note de crédit de l’Italie d’un cran, a relevé la note de la monnaie locale de la Turquie, de BB à BBB avec une perspective positive.

 

 

Le 22 septembre 2011

 

« La Turquie a fermé son espace aérien aux livraisons militaires » titre le journal Hürriyet qui relate que pendant sa visite en Egypte, le Premier ministre turc, M. Recep Tayyip Erdoğan, a mis en application la première sanction contre le chef d’Etat syrien Bachar el-Assad, avec lequel il avait rompu tout lien en disant qu’il « n’y croyait plus ». Ainsi, la Turquie a fermé son espace aérien aux avions transportant du matériel militaire en Syrie.

Lors de la conférence de presse tenue à la suite de son entretien avec Barack Obama, M. Erdoğan a déclaré que les Etats-Unis et la Turquie prévoyaient ensemble l’application de sanctions contre la Syrie, et que la Turquie a commencé par interdire l’accès à l’espace aérien turc aux avions transportant du matériel militaire en Syrie.

Le journal Vatan intitule « Obama a appelé le Conseil de sécurité de l’ONU au devoir » et informe que le président américain a demandé au Conseil de sécurité de l’ONU de sanctionner le régime syrien, dans un discours prononcé à la réunion de l’assemblée générale de l’ONU qui a débuté à New-York.

« Pour le bien de la Syrie et pour la paix et la sécurité mondiales, nous devons parler d’une voix. Il est temps pour le Conseil de sécurité de l’ONU de prendre des sanctions contre le régime syrien et de soutenir le peuple syrien » a déclaré Barack Obama, d’après le journal.

Après que les activités de forage du secteur chypriote-grec ont commencé, le chef du gouvernement turc Recep Tayyip Erdoğan et le président de la République turque de Chypre du Nord Derviş Eroğlu ont signé un accord hier à New York sur la délimitation du plateau continental, rapporte le journal Milliyet.

L’accord signé par les deux dirigeants qui sont actuellement aux Etats-Unis à l’occasion des réunions de l’assemblée générale de l’ONU, permettra à la Turquie et à la République turque de Chypre du Nord de mener ensemble les explorations pétrolières et gazières dans la région.

 

Le 23 septembre 2011

 

Le président du conseil d’administration d’OMV, Gerhard Roiss a fait une présentation à la presse turque et à des journalistes issus de divers pays européens. « Nous construisons actuellement une centrale à gaz à cycle combiné à Samsun en Turquie. Nous avons l’objectif de construire prochainement d’autres centrales similaires. La Turquie deviendra en 2020 le quatrième plus grand marché gazier et troisième plus grand marché de l’électricité d’Europe » a-t-il déclaré, révèle l’information.

 

Le 24 septembre 2011

 

Le journal "Radikal" titre "La Turquie et les USA se sont entendus sur les Predators" et précise qu’une entente a été assurée sur les principes pour les véhicules aériens inhabités, les "Predators".

L’article annonce que selon le chef du gouvernement turc Recep Tayyip Erdoğan, un consensus a été établi sur les Predators et qu’il n’y avait aucun problème.

Selon l’information, les Predators seront apportés en Turquie après le retrait des troupes américaines en Irak. Ces véhicules aériens qui seront placés à la base Incirlik assureront plus de renseignements contre l’organisation de terreur PKK

 

 

Le 27 septembre 2011

 

Téléphone de sondage du voisin" est le titre d’un article dans le journal "Milliyet" qui relève que le Premier ministre grec Georges Papandréou a appelé hier le chef du gouvernement turc Recep Tayyip Erdoğan pour parler de la crise de sondage intervenue en Méditerranée.

Durant l’entretien, M. Erdoğan aurait critiqué le Secteur chypriote grec et précisé qu’il serait plus juste d’explorer et exploiter les sources gazières au large de l’île à la suite d’une solution compréhensive entre les deux Etats à Chypre.

D’après la nouvelle, M. Erdoğan a martelé que les initiatives unilatérales nuiraient au processus de négociation

 

 

Le 28 septembre

 

Le quotidien Hürriyet titre « Notre premier navire national » et fait savoir que Heybeliada, le premier navire de guerre développé avec les moyens nationaux uniquement, a rejoint la flotte lors d’une cérémonie tenue mardi au commandement du chantier naval d’Istanbul, à Pendik, à laquelle ont assisté le président de la République Abdullah Gül et le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan.

« Nous sommes fiers de construire aujourd’hui avec nos propres ingénieurs, techniciens et ouvriers ces navires, que nous achetions jadis en étant dépendant de l’extérieur » a relevé Gül. Quant à Erdoğan, il s’est prononcé en ces termes : « La Turquie fait désormais partie des dix pays pouvant réaliser la conception et la construction des navires de guerre. Notre économie avance à pas sûrs vers ses objectifs et la politique étrangère est pionnière de la paix dans tous les milieux, pendant que nous franchissons aujourd’hui une étape historique dans l’industrie de la défense ».

 

Le 2 octobre 2011

 

Le journal Hürriyet titre « Le Conseil national syrien est fondé à Istanbul » et annonce qu’après que le Premier ministre M. Recep Tayyip Erdoğan ait signalé qu’ils n’ont plus confiance en Bachar al-Assad et annoncé la rupture des relations, la Turquie a fait des pas concrets dans son rôle influent dans la détermination d’une formation en Syrie post-Assad.

Le journal annonce également qu’il est maintenant certain que le centre qui permettra aux opposants syriens d’être en contact avec le monde entier, ouvrira à Istanbul.

Précisant que le chef de la diplomatie turque M. Ahmet Davutoğlu rencontrera les figures de l’opposition après l’ouverture du centre, le journal martèle que le but premier du centre sera de former un Conseil national de transition visant le pouvoir et à parler d’une voix comme le CNT libyen.

 

Le 3 octobre 2011

 

Le quotidien "Yeni Şafak" annonce que le sommet des ministres de l’Industrie du D-8 aura lieu entre le 4 et 6 octobre 2011 sous les auspices du ministère turc de la Science, de l’industrie et de la technologie.

Le journal note que le sommet qui se déroulera au centre de Congrès Haliç à Istanbul commencera avec l’intervention inaugurale du ministre turc de la Science, de l’industrie et de la technologie, Nihat Ergün.

Selon la nouvelle, les coopérations concrètes seront abordées au sommet qui réunira les ministres turc, bangladais, indonésien, iranien, malaisien, nigérian et pakistanais.

Durant le sommet qui s’étendra sur 3 jours, des projets de recherches seront développés par les pays du D-8, des expériences seront échangées en terme de production de véhicules et de ciment et des travaux seront menés pour définir et mettre en œuvre des politiques communes sur l’approvisionnement énergétiques et l’environnement, d’après la nouvelle.

Le quotidien signale que des entretiens seront effectués pour mener des travaux conjoints de recherche et de développement sur l’électricité et les technologies informatiques ainsi que sur la nourriture halal et les certifications alimentaires.

En dernier lieu, l’article souligne qu’une "Conférence turco-arabe pour la coopération industrielle" sera tenue les 6 et 7 décembre 2011 toujours sous l’égide du ministère de la Science, de l’industrie et de la technologie.

 

 

Mayors of both Washington and Ankara declared that the capital of two countries are now sister cities.
 

Ankara Mayor Melih Gökçek and Washington D.C. mayor Vincent Gray unveiled the decision to to announce the two cities as sister towns during an annual Turkish Festival in Washington organized by Turkish community living in the area.         

Tens of thousands of people had the opportunity to taste Turkish food and traditional Turkish coffee, walk around set-up Turkish markets and do shopping.

In addition, Turkish culture and handicrafts were promoted during the festival.

 

 

Source : Turquienews/ Today's Zaman

 

 

 

Commenter cet article