Martine Aubry réclame une nouvelle donne énergétique

Publié le par le blog de Sassia

 

, candidate à la primaire socialiste, a plaidé lundi pour une nouvelle donne énergétique passant par la sortie progressive du nucléaire et le développement des énergies renouvelables.
"Toutes nos positions (parmi les candidats à la primaire) ne sont pas exactement les mêmes. La mienne est claire: il faut une nouvelle donne énergétique. Et pour moi, cette nouvelle donne, c'est de ne pas continuer avec des énergies fossiles", a affirmé la maire de Lille sur France Bleu Hérault.


"L'énergie nucléaire qui apporte une énergie peu coûteuse à notre pays pose aujourd'hui de nombreuses difficultés: le traitement des déchets, la sécurité. Je crois qu'il faut préparer la France à sortir du nucléaire", a ajouté la candidate qui consacre sa journée de lundi à la politique énergétique, tout d'abord à Clermont-Ferrand, puis à Saint-Maurice-Navacelles (Hérault).
Mme Aubry n'a toutefois pas donné d'échéance pour cette sortie. "Mme Merkel a donné, elle, l'échéance de 2025 pour l'Allemagne qui n'a que 20% de son électricité produite par le nucléaire". "Nous sommes à 75-80%, bien évidemment l'échéancier n'est pas le même", a-t-elle expliqué.
La candidate à la primaire PS pour 2012, qui souhaite une "sobriété énergétique dans nos manières de consommer et de produire", veut engager la France dans "les énergies renouvelables, comme le photovoltaïque, l'éolien ou les marées", alors que "le gouvernement a totalement arrêté", ce qui est "un aller-retour totalement dangereux pour l'avenir".
Mme Aubry a indiqué qu'elle désirait mettre en place, après les primaires, un groupe permanent de scientifiques qui auront comme mission de "mesurer notre capacité à produire" dans ces trois énergies.
La réduction de la consommation énergétique passera aussi par un changement de la politique tarifaire avec l'instauration d'une progressivité qui prendrait en compte le besoin impératif d'utiliser de l'énergie pour fonctionner.
"Il n'est pas normal de payer le même prix le litre d'eau lorsqu'on remplit sa piscine ou lorsqu'on fait un repas", a-t-elle donné comme exemple. Et de saluer le président du département de l'Hérault André Vezinhet qui permet aux habitants de se déplacer pour un euro dans les bus départementaux. "Voilà un moyen de circuler propre", a-t-elle lancé.

 

12/9/2011 10 h00

 


Explosion à Marcoule : les écologistes en colère

À 12h37 très précises, une explosion dont l'origine reste à déterminer est survenue sur un four d'incinération de métaux exploité depuis 1999 par la SOCODEI, filiale d'Areva et d'EDF spécialisée dans le traitement des déchets à faible voire très faible teneur radioactive. Lire la suite
Source : Zegreen
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article