L'OCS crée un nouveau mode de coopération multilatérale

Publié le par le blog de Sassia

  2011-06-16 18:04:16  cri

Le sommet historique de l'Organisation de coopération de Shanghaï a adopté le 15 juin la Déclaration d'Astana, définissant l'orientation future de l'organisation : l'OCS ne sera pas une alliance de l'Orient, encore moins une OTAN orientale. Il lui est impossible de reprendre la voie parcourue par d'autres organisations régionales traditionnelles, mais il lui faudra créer un nouveau modèle de coopération multilatérale et présenter un concept et un mode de coopération originaux.

Depuis sa fondation, l'OCS a assumé une mission spéciale qui consiste à se mettre au-devant du cours du temps, à traduire l'aspiration de notre ère, et à promouvoir la sécurité et le développement à travers la coopération et la paix. Au bout de dix ans, l'OCS a démontré sa force attractive spécifique et son influence peu commune. Dans ce contexte, il a été décidé de s'engager dans une voie de coopération globale marquée par son haut niveau et son étendue. Le sommet d'Astana a justement présenté ces particularités de l'organisation.

Le nouveau modèle de coopération se caractérise par la prise en compte à la fois des situations intérieure et extérieure et par une ouverture pragmatique. A l'intérieur de l'OCS, elle œuvre à réaliser les objectifs de coopération en accordant une grande importance à la solution des problèmes les plus fondamentaux touchant à la stabilité et au développement de la région. Par exemple, la « déclaration de la décennie » a annoncé explicitement les futurs objectifs et tâches dans les domaines de la sécurité, de l'économie et de la culture à travers la coopération. En accordant la priorité à certains domaines, elle a souligné la matérialisation plus prompte du plan de coopération déjà établi. En outre, avec une image positive dans la promotion de la démocratisation des relations internationales, l'OCS a fait connaître sa position sur la situation internationale et régionale, sur les problèmes concernant l'Afghanistan, l'Asie de l'Ouest et l'Afrique du Nord. Elle s'oppose aux interventions militaires et se prononce pour l'autorité de l'ONU. L'OCS devient manifestement une force constructive pour la paix régionale. Le fait qu'elle est parvenue à de larges consensus sur les importants problèmes internationaux et régionaux a témoigné de sa force de concentration et de sa confiance en elle-même.

Il est à noter que la déclaration a largement évoqué la position de l'OCS relative à la situation internationale et régionale, car elle s'est rendu compte qu'elle ferait face au plus important défi provenant du changement compliqué de la situation. L'OCS est prête à travailler conjointement pour affronter les différentes menaces effectives sur la sécurité, tandis que le problème de sécurité auquel l'OCS prête une grande attention a dépassé le domaine traditionnel, mais s'est étendu aux autres domaines tels que l'économie, l'environnement et la société. Il est indiqué dans la déclaration que l'OCS continuera à centrer sa coopération multilatérale sur la sécurité et l'économie, et portera une plus grande attention à l'amélioration du bien-être des populations, ce qui rendra la base de coopération de l'OCS plus ferme, répondant mieux aux aspirations des peuples.

La Chine constitue l'un des pays fondateurs de l'OCS, dont le nom provient d'une municipalité chinoise et dont le siège du secrétariat se trouve en Chine. Elle devrait y jouer un rôle important. La Chine assumera la présidence tournante après le sommet d'Astana ; l'OCS saluera une nouvelle opportunité de développement.

D'abord, le sommet d'Astana a également annoncé que 2011-2012 sera l'année de bon voisinage et d'amitié de l'OCS. Ce sera donc une nouvelle opportunité de resserrer les contacts entre pays membres dans tous les domaines. Ensuite, on s'attache davantage à la coopération économique, qui concerne le bien-être des peuples de tous les pays membres. Enfin, l'OCS présentera de manière plus poussée ses particularités en Asie Pacifique. Tout comme il est écrit dans le document que l'OCS est en mesure de faire avancer la formation du cadre de sécurité et de coopération d'Asie Pacifique, de sorte qu'elle aura plus de possibilités de jouer son rôle sur la scène internationale.

La prochaine décennie sera une période capitale pour le développement de l'OCS, qui aura des perspectives prometteuses sous l'impulsion d'un nouveau modèle de coopération multilatérale.

 

Info telle qu'à l'écran, poste radio compris. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article