Algérie : nouvelles économiques

Publié le par Sassia

 

 

 La compagnie aérienne low cost Vueling lancera le mois prochain ses premiers vols vers l’Algérie au départ de Barcelone, d’abord vers Alger puis plus tard vers Oran.

 

Dans un communiqué du 20 août 2012, la spécialiste espagnole du vol pas cher annonce l’ouverture le 19 septembre d’une nouvelle liaison entre l’aéroport de Barcelone – El Prat et la capitale algérienne, avec quatre vols par semaine (mardi, mercredi, jeudi et dimanche). Vueling, dont Iberia est actionnaire, inaugurera la ligne Barcelone – Oran le 28 octobre avec des rotations le jeudi et le dimanche, effectuées comme d’habitude en Airbus A320. Dans les deux cas elle fera face à la concurrence d’Air Algérie (Spanair était présente sur les deux routes jusqu’à sa faillite en janvier 2012).

Alors que la low cost affirme que les vols sont déjà ouverts à la réservation (à partir de 89,99 euros TTC l’aller simple), les horaires n’étaient pas disponibles au moment d’écrire ces lignes. Mais Vueling assure qu’ils permettront « de nombreuses connections entre les villes françaises, espagnoles et européennes et les villes algériennes. Ainsi, les passagers en provenance de Paris, Lyon, Marseille, Bilbao ou Amsterdam, entre autres, pourront voyager commodément vers ces destinations et récupérer directement leurs bagages, à leur arrivée en Algérie ».

Avec ces deux nouvelles destinations, la compagnie totalise 56 nouvelles routes depuis le début de la saison estivale, dont 28 au départ de l’aéroport El Prat. Rappelons qu’elle dessert également Marrakech au Maroc. Durant l’été 2012, Vueling propose plus de 14 millions de sièges sur 152 liaisons au départ de 74 aéroports en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. La France est actuellement son principal marché international, avec 33 routes au départ de onze aéroports : Paris-Orly, Toulouse, Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Nantes, Strasbourg et Lourdes. Elle dispose d’une flotte de 59 avions.

 

Air Journal




 

   


 

Accord sur la révision du calendrier du démantèlement tarifaire entre l'Algérie et l'UE

 

ALGÉRIE. L'Algérie et l'Union européenne (UE) sont parvenues à un accord sur la révision du calendrier du démantèlement tarifaire de l'Accord d'association avec un report pour 2020 d’une large gamme de produits industriels importé, a annoncé jeudi 23 août 2012 le ministère algérien des Affaires étrangères, dans un communiqué.

Après plus de deux années de consultations, le nouveau calendrier "prévoit notamment un report jusqu'en 2020 de la levée des barrières tarifaires pour une large gamme de produits industriels importés par notre pays", indique le ministère cité par l’APS.

"Cet accord prévoit également dans son volet agricole, un réaménagement de certains contingents préférentiels de l'Union européenne pour les produits agricoles, et produits agricoles transformés", précise la même source.

"Ces nouvelles dispositions entreront en vigueur le 1er septembre 2012", selon le ministère des Affaires étrangères.

Afin de protéger son économie, marquée par des échanges commerciaux déséquilibrés en faveur de l'UE, l'Algérie introduisait en 2010, conformément aux dispositions de l'Accord d'association Algérie-UE, une requête, la première du genre d'un pays méditerranéen signataire d'un tel accord, auprès de la Commission européenne pour demander une révision du calendrier de démantèlement tarifaire.

L’Algérie défend une liste de produits industriels notamment de la sidérurgie, du textile, de l'électronique, et de l'industrie de l'automobile.

L'accord d'association, en vigueur depuis 2005, prévoit le démantèlement graduel de deux listes de produits européens à l'importation en Algérie

L'accord permet toutefois aux deux parties la possibilité de geler pendant trois ans l'application de ce démantèlement si les échanges commerciaux s'avèrent déséquilibrés et profitent seulement à une seule partie.

 

Amal Belkessam - Econostrum

 

Lire également : http://algerie123.over-blog.com/article-alger-a-tres-mal-negocie-le-demantelement-tarifaire-70675933.html

Commenter cet article