Réforme des institutions internationales

Publié le par le blog de Sassia

 On en reparle

 

La Chine soutient une plus grande représentativité des pays en voie de développement au sein du Conseil de sécurité de l'Onu

 

Le ministre assistant chinois des Affaires étrangères Wu Hailong a plaidé vendredi pour une plus grande représentativité des pays en voie de développement, notamment des pays africains, au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, comme objectif de sa réforme.

M. Wu a fait cette remarque lors du 4e forum Lanting organisé par le ministère chinois des Affaires étrangères, à l'occasion du 40e anniversaire de la restitution du siège légitime de la République populaire de Chine au sein de l'Onu.

La Chine soutient la réforme rationnelle et nécessaire du Conseil de sécurité, afin que ce dernier reflète mieux la situation actuelle des politiques internationales, a fait savoir M. Wu.

Il a conseillé au CSNU d'améliorer son autorité et son efficacité, afin de mieux répondre aux menaces et aux défis mondiaux et de mieux remplir ses devoirs conférés par la Charte des Nations unies.

La Chine a activement participé aux discussions et négociations inter-gouvernementales sur la réforme du Conseil de sécurité de l'Onu et a maintenu une communication fréquente avec les pays concernés, dont le Japon, l'Inde, le Brésil et l'Allemagne, a-t-il ajouté.

 

Cri 2/09/2011

 

Commenter cet article