Libye : Les missiles sol-air inquiètent la Russie

Publié le par Sassia

 

Les missiles sol-air portables qui sont tombées dans les mains des combattants du Conseil national de transition (Cnt) en Libye après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, préoccupent la Russie, rapporte l’agence RIA Novosti.

 

 

« La Russie a préparé un projet de résolution du Conseil de sécurité de l’Onu sur la contrôle des missiles sol-air portables (dont les missiles de production soviétique Strela et Igla) qui ont passé au Cnt », a déclaré Viatcheslav Dzirkaln, directeur adjoint du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (Fsvts).

Selon M. Dzirkaln qui s’exprimait dimanche, lors d’une conférence de presse dans le cadre du 12 Salon aérospatial de Dubaï, la Russie prend une part active à l’examen des problèmes du contrôle des armements dans le cadre de la résolution du Conseil de sécurité de l’Onu, « étant prête à coopérer dans ce domaine avec les nouvelles autorités libyennes ».

Durant la guerre civile de huit mois en Libye, des groupes de défense des droits de la personne et des journalistes ont découvert plusieurs dépôts d’armes laissés sans surveillance et pillés après la chute du régime du colonel Kadhafi.

« L’arsenal de systèmes de missiles anti-aériens portables dont dispose la Libye, le plus important au monde en dehors des pays qui les fabriquent, a été largement volé, comme par ailleurs les stocks de munitions et de mines en tout genre », avait indiqué, pour sa part, Ian Martin, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Libye.

Les missiles sol-air portables sont des armes redoutables, dont certains sont en mesure d’abattre tous les types d’appareils volants y compris des cibles aériennes de faible encombrement, à une distance allant jusqu’à 6 km. Faciles à manier, ces missiles sont très demandées par les terroristes de tout acabit, notamment par ceux faisant partie d’Aqmi (Al Qaïda au Maghreb islamique).

 

Afriscoop - 13/11/2011

Commenter cet article