Najib Mikati s'adresse à l'Assemblée générale de l'ONU

Publié le par Sassia

 

 

Le Président du Conseil des Ministres du Liban, Najib Mikati, s


Le Liban exhorte la communauté internationale à mettre fin à une crise syrienne qui menace sa stabilité

 

 

27 September 2012 – Le Président du Conseil des Ministres du Liban, Najib Mikati, a exhorté jeudi la communauté internationale à redoubler d'efforts pour mettre fin à une crise syrienne qui menace la paix et la stabilité du Moyen-Orient en général et du Liban en particulier.

 

Faisant siens les mots du Général De Gaulle, qui citait le Liban en exemple de coexistence unique au monde de l'islam et de la chrétienté au sein d'institutions politiques, M. Mikati a estimé qu'il fallait préserver ce précédent précieux en « protégeant le Liban des turbulences de la région » et en l'aidant à diffuser l'expérience de ce pays, de sa démocratie, de sa tolérance et de son pluralisme auprès de ses voisins.

 

S'agissant de la stabilité au Sud-Liban, le chef du gouvernement libanais a déclaré que 9.000 violations israéliennes des résolutions du Conseil de sécurité auraient été comptabilisées depuis l'adoption, en août 2006, de la résolution 1701, qui a mis au conflit avec l'État hébreu. Il a demandé à la communauté internationale de faire pression sur celui-ci, pour qu'il respecte les décisions du Conseil de sécurité et le droit international et se retire immédiatement des territoires occupés du Nord Ghajar, des fermes de Chebba et des collines de Kfarchouba.

 

M. Mikati a aussi défendu le droit de retour des réfugiés palestiniens sur leurs terres, en ajoutant que la reconnaissance de la Palestine en tant qu'État Membre de plein droit de l'ONU et de ses organisations faciliterait la recherche d'une solution politique à une « injustice historique » qui perdure depuis 1948.

 

Il a rendu hommage aux rôle et sacrifices de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) et salué la qualité de sa coopération avec l'armée libanaise, avant d'appeler à la pleine mise en œuvre des résolutions de l'Assemblée générale relatives à des compensations à obtenir pour la pollution au pétrole des côtes libanaises suite aux bombardements israéliens de 2006.

 

Enfin, en matière de lutte contre la prolifération des armes de destruction massive, le Président du Conseil des Ministres a rappelé qu'Israël était le seul pays de la région à en détenir. Il a exprimé sa préférence pour une solution diplomatique à la question du nucléaire iranien, soulignant le droit de toutes les nations à développer l'énergie nucléaire à des fins pacifiques.

 

source : http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29054&Cr=Liban&Cr1=

 

 

vous pouvez également consulter le lien suivant

http://algerie123.over-blog.com/article-syrie-un-peu-d-histoire-109158103.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article