Le chef du Hezbollah met en garde contre une guerre régionale

Publié le par Sassia

 

 

Le secrétaire général du mouvement chiite libanais Hezbollah, Hassan Nasrallah, a averti vendredi que toute attaque contre l'Iran et la Syrie pourrait provoquer une guerre régionale.

  "Les Etats-Unis doivent comprendre qu'une guerre contre l'Iran et la Syrie ne se limiterait pas dans les territoires iranien et syrien, mais pourrait engloutir toute la région...", a déclaré Nasrallah dans un discours télévisé à l'occasion de la journée des martyre du Hezbollah.

  Il a indiqué que les Etats-Unis tentent actuellement de compenser leurs pertes dans la région à cause des résultats de la rébellion en Egypte et en Tunisie et du retrait imminent de leurs troupes d'Irak.

  Il a tenu ces propos alors que les puissances occidentales menacent d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran après la publication d'un rapport par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), selon lequel Téhéran cherche à développer l'arme nucléaire sous le couvert d'un programme énergétique pacifique.

  "Les Etats-Unis veulent subjuguer l'Iran et le forcer de négocier directement avec eux, et veulent subjuguer la Syrie pour qu'elle accepte ce qu'elle n'a jamais accepté dans le passé", a souligné Nasrallah.

  Le chef du Hezbollah a par ailleurs déclaré que le Liban est devenu plus capable de contrecarrer les attaques israéliennes en raison de la capacité du mouvement chiite.

 

Cri online - 12/11/2011

 

 

 

Commenter cet article