L'Australie veut lever son interdiction de vente d'uranium à l'Inde

Publié le par Sassia

 
sydney - La Premier ministre australien Julia Gillard s'est prononcée mardi en faveur de la levée de l'interdiction de vente d'uranium par son pays à l'Inde, afin de renforcer les liens entre l'Australie et cette puissance émergente d'Asie.

Un de nos plus proches voisins est l'Inde. La plus grande démocratie du monde. Avec un taux de croissance annuel de quelque 8%, écrit la chef du gouvernement dans un article paru mardi dans le Sydney Morning Herald.

Mais malgré notre langue, notre héritage (historique) et nos valeurs démocratiques communes, nous traitons l'Inde de manière différente sur une question importante, a-t-elle ajouté.

Canberra autorise l'exportation d'uranium vers la Chine, le Japon, Taïwan et les Etats-Unis mais pas vers l'Inde, car New Delhi n'a pas signé le Traité de non prolifération nucléaire, condition réclamée par le Parti travailliste de Mme Gillard pour autoriser la vente de cette substance.

Il est temps que le Parti travailliste modernise sa plateforme et nous permette de renforcer nos relations avec l'Inde, (pays) dynamique et démocratique. Comme dans d'autres domaines, élargir nos marchés nous permettra de créer des emplois, a précisé la Premier ministre.

Toute vente d'uranium à l'Inde devra être accompagnée de garanties selon lesquelles ce minerai ne sera utilisé que pour la production d'énergie civile et non à des fins militaires, a-t-elle encore dit.

Cela signifie le strict respect des règles de l'Agence internationale d'énergie atomique, et des engagements bilatéraux forts et des mesures de transparence qui garantiront que notre uranium ne sera utilisé qu'à des fins pacifiques, a ajouté Mme Gillard.

L'Australie n'est pas une puissance nucléaire mais elle est le troisième exportateur mondial d'uranium, derrière le Kazakhstan et le Canada. Elle détient également les plus grandes réserves de ce minerai (23% du total des réserves mondiales) selon l'Association mondiale nucléaire.


(©AFP / 15 novembre 2011 03h18)

 

 

     

Commenter cet article