Carnet de nuit

Publié le par le blog de Sassia

Je suis rivé sur les hauteurs d’El Araf

A gauche, le paradis

A droite, l’enfer.

Ni l’un, ni l’autre.

Je regarde vers Toi

Toi ma perdition !

                                          Massari marilyn

 Youcef  Merahi

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article