Africa

Publié le par Sassia


Un gazoduc pour relier le Nigeria et l’Espagne

 

Projet de construction d’un gazoduc reliant le Nigeria et l’Espagne - Un gazoduc long de 4.400 km sera construit pour assurer l’acheminement du gaz naturel de Calabar, dans le sud-est du Nigeria, jusqu’à l’Espagne, en passant par le Niger et l’Algérie, indique un document du projet obtenu vendredi à Paris par la PANA.

Le gazoduc, dont le coût financier est estimée à 10 milliards de dollars américains, a fait l’objet d’un protocole d’accord entre l’Algérie, le Niger et le Nigeria qui entendent en faire une «co-entreprise non constituée en personne morale».

Selon l’étude de faisabilité, le projet présente un taux de rentabilité interne estimé entre 15,5 et 25 pour cent calculé sur la base d’un prix de référence du baril à 70 dollars américains.

Il indique que le gazoduc garantit une période de retour sur les fonds propres investis de quatre à sept ans.

L’Algérie est représentée dans le projet par la Société nationale pour la recherche, la production, la transformation et la commercialisation des hydrocarbures (SONATRACH), le Niger par la Société nigérienne des produits pétroliers (SONIDEP) et le Nigeria par Nigerian National Petroleum compagny (NNPC).

L’Algérie et le Nigeria sont deux des plus grands producteurs de pétrole en Afrique, alors que le Niger vient juste de faire son entrée dans le club des producteurs d’or noir, avec une production estimée à 20.000 barils/jour.


Un autre gisement de pétrole découvert au Ghana

La Ghana National Petroleum Corporation (GNPC) a annoncé vendredi la découverte d'un autre gisement de pétrole. Elle a déclaré dans un communiqué publié à Accra que le puits d'exploration Wawa-1, situé dans le bloc offs-hore ghanéen de Tano a permis la découverte d’une colonne de gaz de 20 mètres (65 pieds) et de 13 mètres (42 pieds) de pétrole. Les échantillons de pétrole récupérés à partir du puits indiquent qu'il est de «haute qualité avec des valeurs SPI comprises entre 38 et 44 degrés'.

Selon la GNPC, lesdites données de pression indiquent que le gisement de Wawa est séparé et distinct du groupe de gisements adjacents de Tweneboa, Enyenra et Ntomme (TEN).

Elle a indiqué qu’une évaluation plus approfondie de ce puits sera menée après quoi il sera provisoirement fermé et éventuellement ré ouvert pour les opérations d'évaluation et de développement.

Selon le directeur de l'exploration et de la production à la GNPC, Thomas Manu, la découverte de Wawa est une confirmation de la prospectivité des cotes du bassin de l’Ouest .

'Le gisement a renforcé la valeur du complexe TEN (Tweneboa, Enyenra et Ntomme) dont le plan de développement est en cours de discussion entre les partenaires', a-t-il ajouté.

Il a laissé entendre qu’un forage d'exploration supplémentaire est prévu dans le bloc avant la fin de l'année.

La GNPC détient 10 pour cent de participation directe dans le bloc offshore Tano et envisage de procéder à l’acquisition de 5 pour cent supplémentaires.

afriquejet.com - 22/07/2012

Kosmos : pétrole et gaz lors d’un forage au large des côtes du Ghana

 

 La société d’exploration pétrolière Kosmos Energy, spécialisée dans les forages prospectifs en Afrique de l’Ouest, a déclaré mercredi qu’un forage avait touché une zone d’intérêt avec pétrole et gaz.

La compagnie basée aux Bermudes a indiqué que les tests ont montré que le pétrole venant de ce forage au large du Ghana est de bonne qualité.

Selon Bloomberg, Kosmos a 18% du bloc où le forage a été fait. Les partenaires de Kosmos sont Tullow Oil, Anadarko Petroleum, Sabre Oil & Gas Holdings et la Société nationale de pétrole du Ghana.

Kosmos a vu sa valeur augmenter de 4,3% ou 44 cents jusqu’à 10,61$ en milieu de journée, remontant ainsi de son plus bas niveau à 9,92$ depuis 1 an atteint la veille.

 

 Agence Ecofin - 19/07/2012

 

 ... etc

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article