Algérie : contributions

Publié le par Sassia

 
37,1 millions d'habitants en Algérie

Selon l'Office national des statistiques algérien (ONS) l'Algérie compte désormais 37,1 millions d'habitants au 1er janvier 2012. 
Les hommes représentent 50,6% de la population contre 49,4% pour les femmes. 
L'ONS constate une augmentation du nombre de moins de cinq ans (11% contre 10,7% en 2011) et une baisse des personnes de 15 à 59 ans en activité (64,4% contre 64,5%). 
L'indice de fécondité s'établit à 2,87 enfants par femme et l'espérance de vie à la naissance passe de 76,3 à 76,5 ans (75,6 ans pour les hommes et 77,4 ans pour les femmes).. 
Selon l'ONS, la population algérienne devrait atteindre les 37,8 millions au 1er janvier 2013. 
Le dernier recensement général date d'avril 2008 avec 34,8 millions d'habitants.    
Econostrum - 22/05/2012

 
 Algérie, reflexions sur une nation en construction - Rencontre - Débat ( live) - 26/05/2012
 
Abderrahmane Hadj-Nacer et Lahouari Addi débattent à l'hôtel Essafir sur le thème "Algérie, réflexions sur une nation en construction". Un événement organisé par El Watan Week-End et les éditions Barzakh.  
http://www.elwatan.com/ledirectdelwatan/rencontre-debat-fin-du-live-algerie-reflexions-sur-une-nation-en-construction-24-05-2012-171996_254.php
   

Architecture, paysage, urbanisme. Pour quelle qualité de vie ?

Architecture, landscape, urban planning. What quality of life?
Publié le vendredi 13 avril 2012 par Loïc Le Pape
Résumé
Ce colloque vise à échanger des expériences issues de travaux menés au sein des laboratoires de recherche en Algérie et ailleurs. Il entend ainsi conjuguer différentes visions et approches pour cerner la complexité de l’importance des programmes de construction en cours. Des conséquences considérables sur la consommation de l’espace ainsi que les mutations touchant les modes de vie, les technologies, les méthodes d’enseignements… interpellent les chercheurs pour comprendre les changements et répondre aux besoins nouveaux de la société.
Annonce
  • Centre National de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle - CRASC
  • Université des Sciences et de la Technologie d’Oran- Mohamed Boudiaf
  • Faculté d’architecture et de génie civil - Département d’architecture
Colloque International : «Architecture, Paysage, Urbanisme. Pour quelle qualité de vie ?», lundi 03 & mardi 04 décembre 2012

Argumentaire

En Algérie, différentes démarches au niveau institutionnel, invitent à la réflexion pour que les résultats de la recherche soient effectivement exploitables par les secteurs de la production. A titre indicatif, dans le domaine de la construction et du bâtiment, Les Assises de l’Habitat et les Assises Nationales de l’Urbanisme (juin 2011) ; la Révision du code parasismique algérien (10 octobre 2010) ; un Plan Blanc pour réhabiliter le patrimoine immobilier d’Alger… sont autant d’actions où se reflète la problématique majeure de la qualité de l’habitat. Cette question préoccupante est toujours renouvelée en conjecturant sur celle de la conception et de la production du cadre bâti. Les Assises de l’Habitat ont été clairement marquées par le discours critique du Président de la République sur les carences qui entachent les processus de réalisation. Il y évoque en substance les incohérences, les négligences, les visions étriquées ou mal adaptées aux besoins, une absence de coordination, un manque de créativité ou encore la confusion des responsabilités.Pour autant, en Algérie, de plus en plus d’édifices sont montrés comme des alternatives de qualité. Ils se distinguent par leur traitement architectural qui donne à apprécier une certaine créativité dans la conception, l’exécution des constructions et/ou des matériaux utilisés. Ils attestent des capacités mises en oeuvre pour affirmer l’existence de potentialités dont les caractéristiques ont accommodé favorablement l’effet esthétique et l’intégration au paysage urbain. Mais de quelle qualité architecturale s’agit-il ? Cette difficile question ne se résume pas seulement à la faculté de voir, à l’image de l’oeuvre sans souci du confort des usagers. Bien qu’essentielle dans l’art de composer, elle renvoie à la vision qui la définit comme étant l’émanation et la traduction d’une culture. La qualité des constructions et leur insertion dans le milieu environnant, le respect des paysages naturels et urbains, la préservation du patrimoine et de l’environnement bâti sont d’intérêt public.Orientations thématiques
  • 1. Nouvelles tendances des stratégies d’intervention urbaine
  • 2. Croissance urbaine et développement durable.
  • 3. Les problèmes de gouvernance et de la pression foncière dans les rapports ville / campagne
  • 4. Considération des zones à risques en milieu urbain
  • 5. Cadre institutionnel et règlementaire de l'aménagement urbain.
  • 6. Acteurs, pratiques et appropriation des espaces.
  • 7. Nouvelles logiques de construction des espaces, nouvelles rationalités, nouveaux instruments.
  • 8. La prise en compte du passé dans la construction des espaces à venir
  • 9. Les espaces verts urbains
  • 10. Espaces privés, espaces communs et espaces partagés dans la ville
  • 11. La notion de patrimoine selon le concept de développement durable : la place de l’usager entre les acteurs économiques et les décideurs politiques
  • 12. Confort des bâtiments et qualité du paysage urbain
  • 13. Problématique des transports et des modes de déplacement
  • 14. Les professions de la ville et de la construction
  • 15. La gestion du métabolisme urbain et économie des ressources naturelles

Recommandations aux auteurs

Les auteurs sont invités à faire parvenir leur communication avec le résumé, les mots clés, le nom, le statut, l’adresse professionnelle, le mail, un cv avec les travaux précédents en rapport avec la communication (1 page max), au secrétariat du colloque : apu@crasc-dz.org
   

avant le 15 juin 2012
http://calenda.revues.org/nouvelle23627.html

Commenter cet article