Algérie élue à la présidence du G77, la Chine en 2012

Publié le par le blog de Sassia

 

groupe77bis-copie-1.jpg 

 

 L’Algérie a été élue vendredi à New York pour assurer la présidence du Groupe des 77 et la Chine pour l’année 2012, a indiqué le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, en marge des travaux de l’Assemblée générale de l’ONU.

Dès à présent, l’Algérie "s’attelle à prendre toutes les dispositions utiles pour être pleinement en mesure, dès la prise de fonctions, d’assurer la conduite de l’action du groupe dans les meilleures conditions de continuité et d’efficacité", a déclaré M. Medelci à l’APS et l’ENTV à l’issue de son intervention devant la 35ème réunion ministérielle annuelle du G77 et la Chine.   

 En janvier prochain, à l’occasion de la cérémonie de passation de la présidence de la part de l’Argentine, l’Algérie présentera un programme de travail pour la durée de son mandat, a ajouté le ministre.   

 Pour l’élaboration de ce programme qu’elle veut à la fois "cohérent, substantiel et pragmatique", l’Algérie va mener des consultations avec un certain nombre de pays du groupe et faire en sorte que la présidence algérienne soit similaire aux deux présidences qu’elles avait déjà assurées auparavant (en 1982 et en 1994) où, à chaque fois, "la présidence algérienne a été assurée avec la réalisation de plusieurs avancées".   

 Selon M. Medelci, outre les questions économiques et financières ainsi que celles liées au développement, le programme de l’Algérie portera également sur le dossier de la réforme de l’ONU où "la coordination entre les pays du G77 peut être non seulement utile mais aussi déterminante pour le futur de ces réformes" de l’ONU.

Il est à souligner que la présidence du G77, qui est la plus haute instance politique au sein de cette organisation, tourne sur une base régionale (entre l'Afrique, l’Asie et l’Amérique latine et les Caraïbes).

Lors du sommet de l’Union africaine tenu à Malabo en juin dernier, l’Afrique a choisi l’Algérie comme son candidat pour assumer cette responsabilité.

A rappeler que la première rencontre d'importance du G77 a eu lieu à Alger en 1973, où fut adopté la Charte d'Alger et où les bases de structures institutionnelles permanentes furent posées. 

Le G77 aux Nations unies est une coalition de pays en développement, conçue pour promouvoir les intérêts économiques collectifs de ses membres et créer une capacité de négociation accrue aux Nations unies. 

Comptant actuellement 131 pays membres, ce groupe fut fondé le 15 juin 1964 par la Déclaration commune des 77 pays à la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

 

 

APS - 23/9/2011

Commenter cet article